11 June 2021

New Space economy, the Earth seen from space

Wednesday June 16th 4 to 5 pm

The Ambassy of France in Italy and the Institut Français italien offer a new Café dell’Innovazione event, broadcast live in French and Italian.

Join the discussion

Nouvelle économie spatiale, la Terre vue de l’espace

New Space economy, the Earth seen from space

Gianluca Dettori, Chairman & Partner Primo Venture, President Hub Italia: “A strategic sector with a strong impact on many industries and human activities, the space sector is going through a deep transformation in the different segments of its value chain. In full effervescence, it is reinventing its business model and accelerating its technological evolution, inviting its traditional players to review their strategies. The industry’s large agencies and historic private companies were accustomed to high-cost exploration projects fueled by public demand. Today they are being shaken by the emergence of “new space players”, GAFAs or small start-ups, who are inventing a “low cost” and “data driven” model: they aim to commercialize space data on a large scale and develop low-cost technologies to achieve this goal. With constellations of hundreds of satellites of all sizes in low orbit, space start-ups aim to provide à la carte services in various fields such as precision agriculture, meteorology, road or air traffic, or even energy or transportation infrastructure monitoring.”

 

Gianluca Dettori, Président et associé de Primo Venture, Président de Hub Italia : “Secteur stratégique ayant un fort impact sur de nombreuses industries et activités humaines, le secteur spatial connaît une profonde transformation dans les différents segments de sa chaîne de valeur. En pleine effervescence, il réinvente son modèle économique et accélère son évolution technologique, invitant ses acteurs traditionnels à revoir leurs stratégies. Les grandes agences et les entreprises privées historiques du secteur étaient habituées à des projets d’exploration à coût élevé, alimentés par la demande du public. Ils sont aujourd’hui bousculés par l’émergence de “nouveaux acteurs de l’espace”, GAFA ou petites start-up, qui inventent un modèle “low cost” et “data driven” : ils visent à commercialiser les données spatiales à grande échelle et développent des technologies à bas coût pour y parvenir. Avec des constellations de centaines de satellites de toutes tailles en orbite basse, les start-ups spatiales visent à fournir des services à la carte dans des domaines variés tels que l’agriculture de précision, la météorologie, le trafic routier ou aérien, ou encore la surveillance des infrastructures d’énergie ou de transport.”

Participez à la discussion