18 January 2023

Lancement en orbite réussi pour la mission des deux start-ups du French Tech Next40 : Kinéis and Loft Orbital

Mardi 3 Janvier 2023, depuis Cap Canaveral en Floride, le satellite de Loft Orbital, YAM-5, a été lancé à bord de SpaceX Falcon 9 et a atteint avec succès son orbite finale. Ce satellite partagé héberge un « RF Space Lab », une solution de charge utile radiofréquence unique, flexible et reconfigurable conçue par Loft Orbital pour Kinéis. Avec ce satellite, Kinéis renforce sa position de premier opérateur IoT satellitaire, ouvrant la voie à l’avenir de la connectivité par satellite.

 

 

Télécharger le communiqué de presse

Le RF Space Lab, charge utile innovante, facilite l’accès à l’espace. Ce dispositif vise à accélérer la validation en orbite de logiciels spatiaux et de modulations novatrices en conditions opérationnelles sans investissement préalable massif dans un satellite dédié.

UN LABORATOIRE ORBITAL DE RADIOFRÉQUENCE DÉPLOYÉ EN MOINS D’UN AN

Cette mission ambitieuse, réunissant les deux sociétés spatiales de la FrenchTech Next 40, a été conçue et lancée dans un délai record de moins d’un an. Cela a été rendu possible grâce au Plan de relance spatiale mis en place conjointement par le CNES et la Région Occitanie.
Les entités qui s’appuient sur une infrastructure orbitale pour tout type d’applications (connectivité, observation de la Terre, logiciels en orbite) sont confrontées au problème majeur d’obtenir un accès à une infrastructure spatiale abordable et rapide pour tester et valider leur technologie en orbite, avant le déploiement à grande échelle. Cette validation, qui est décisive pour confirmer les performances attendues d’une charge utile ou d’un service, nécessite généralement un investissement considérable pour développer, lancer et exploiter un satellite dédié. Dans ce contexte, Loft Orbital propose une offre unique pour un accès rapide et fiable à l’espace. Le service hautement reconfigurable à bord de ses plateformes satellitaires partagées, permet de simplifier et d’accélérer cette étape de validation. Une telle mission confère un réel avantage concurrentiel à la start-up toulousaine Kinéis.
Le RF Space Lab, conçu, intégré et lancé en moins d’un an, est une étape importante franchie par Loft Orbital pour démocratiser l’accès aux ressources orbitales (ordinateurs de bord, systèmes d’antennes, caméras…), progressant vers son ambition de fournir une infrastructure spatiale en tant que service.

L’ETOILE MONTANTE DE LA CONNECTIVITÉ IOT

Avec 9 satellites déjà en orbite et 25 autres à lancer d’ici 18 mois, Kinéis démocratise une technologie de connectivité radiofréquence à très faible consommation, peu coûteuse et facile à utiliser, éprouvée depuis plus de 40 ans. Le RF Space Lab permet à Kinéis d’aller encore plus loin en testant de nouvelles bandes de fréquences et des modulations radiofréquences innovantes, comme celle de Ternwaves, ouvrant des opportunités de croissance sans précédent pour les acteurs de la connectivité. Cela permettra généralement le développement d’un Internet des objets plus fiable pour des applications aussi diverses que l’agriculture connectée, le transport et la logistique, la surveillance des réseaux et des infrastructures et la protection de l’environnement.

« Avec le RF Space Lab, Kinéis gagne en flexibilité dans son processus d’innovation pour préparer au mieux l’avenir », explique Alexandre Tisserant, CEO de Kinéis. « Pouvoir mener des expériences en orbite moins d’un an après la mise en place du projet est une réussite en soi. Si les résultats sont très concluants, les protocoles testés pourraient être mis en oeuvre dans un avenir proche sur notre constellation et améliorer significativement l’avantage technologique de Kinéis. C’est un immense plaisir de travailler avec Loft Orbital, dans cet esprit de confiance mutuelle et avec agilité ».

 

Télécharger le communiqué de presse