08 February 2021

Kinéis intègre le label French Tech Next40, le programme national pour les jeunes sociétés françaises au potentiel de champions mondiaux. 

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, annoncent que Kinéis intègre le programme national qui accompagne le développement des startups innovantes promises à un brillant avenir. Après avoir levé 100 millions d’euros il y a tout juste un an pour financer sa constellation de 25 nano-satellites dédiée à l’Internet des Objets, Kinéis recueille une nouvelle fois la confiance et le soutien de partenaires de premier plan.

La French Tech est un écosystème unique qui réunit des startups, des investisseurs et des décideurs pour faire émerger des champions mondiaux. Porté notamment par Bpifrance, le programme Next40 apporte un soutien très varié comme l’accompagnement à l’international, la contribution à la construction de nouvelles réglementations et bien sûr le partage d’expériences avec les autres pépites françaises.

Sans attendre les 25 nano-satellites qui seront lancés en 2023, Kinéis opère déjà 8 instruments en orbite qui connectent actuellement près de 20.000 terminaux partout sur la planète. Avec un chiffre d’affaire en hausse de 40 % par rapport à 2019, et une cinquantaine de collaborateurs, la société fondée par CLS (Collecte Localisation Satellites) en 2018 a déjà tous les voyants au vert. La sélection au sein de la French Tech Next40 est une reconnaissance nationale de taille et un nouveau gage de confiance adressé à ses actionnaires et aux utilisateurs quotidiens de sa connectivité IoT spatiale.

Alexandre Tisserant, Président de Kinéis : « Je remercie Messieurs Bruno Le Maire et Cédric O ainsi que les membres du Jury de Next40 pour leur confiance et leur futur accompagnement ! Nous travaillons depuis des mois sur la constellation Kinéis avec nos partenaires techniques : le CNES, Thalès Alenia Space, HEMERIA, Syrlinks, Comat… pour placer en orbite une constellation sans précédent. Ce sera véritablement une première européenne à grande échelle. Nous sommes très fiers de faire du Newspace français et européen une réalité au service de tous. Je salue également nos actionnaires, CLS notre maison mère, le CNES, Bpifrance, Ifremer, Thalès, HEMERIA, CELAD, BNP Paribas Développement, ETHICS Group, MJKD, Consuls Développement, Invest Marel, et les autres, sans lesquels cette grande aventure n’aurait pas lieu. »

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, annonce le classement 2021 de la French Tech Next40 :
« Kinéis, entreprise des technologies de l’espace, qui fait son entrée cette année. Extrêmement importante, cette question du NewSpace. »

www.lafrenchtech.com