PLAY
< Retour

Le contact est établi avec le nanosatellite ANGELS

Le nanosatellite ANGELS, précurseur de la future constellation Kinéis, a rejoint son orbite nominale sans encombre ce matin !

Avec ANGELS, c’est toute l’industrie française du nanosatellite qui vient de décoller. Le CNES démontre qu’il peut aussi innover en matière de gouvernance de projets spatiaux, en l’occurrence avec Héméria, Thales Alenia Space et Syrlinks. Cette association ingénieuse fonctionne bien car ANGELS a été entièrement conçu, développé, fabriqué, qualifié et lancé en 2 ans et demi seulement : un record dans le spatial ! Cette réussite est une excellente nouvelle pour Kinéis qui a choisi la même équipe industrielle pour sa constellation de 25 nanosatellites, déjà en préparation pour 2022.

ANGELS vient ainsi de rejoindre les 7 autres satellites du système Argos opéré par Kinéis, améliorant déjà le service existant pour les 20.000 utilisateurs actifs aujourd’hui.