Notre histoire

A l’ère de l’avènement du NewSpace et de l’IoT (Internet des Objets), le CNES (Agence Spatiale Française) et CLS (Collecte, Localisation, Satellites) ont créé Kinéis en 2019 pour démocratiser la technologie Argos et l’étendre à l’ensemble du marché de l’IoT.
Kinéis a la conviction que donner accès facilement et partout à des données satellitaires utiles va simplifier et multiplier les usages des professionnels et des particuliers.

L'histoire d'Argos

La connectivité IoT spatiale Kinéis hérite du Système Argos, qui a débuté en 1978 par une coopération Franco-Américaine entre le CNES (Agence Spatiale Française) et la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), avec le soutien de la NASA (National Aeronautics and Space Administration).
En 1986, CLS (Collecte Localisation Satellites) est créée par le CNES, avec pour mission d’opérer, maintenir et commercialiser le Système Argos.
En 2006 Eumetsat (European Organization for the Exploitation of Meteorological Satellites) rejoint le Comité Opérationnel Argos, suivit plus tard par l’ISRO (Indian Space Research Organization).
En 2019, la société Kinéis est créée par CLS et le CNES pour opérer le système Argos.
En 2020, Kinéis réalise une levée de fonds historique de 100 M€ pour le développement, la production et le lancement d’une constellation de 25 nano-satellites, l’installation de 20 stations sol autour du globe et le développement de nouvelles infrastructures informatiques pour le renouvellement du système.
En 2023, ces nouveaux équipements seront opérationnels et viendront compléter le système Argos actuel.

Depuis 1978, les caractéristiques du Système Argos n’ont cessé d’évoluer en termes de :

  • Fréquence et capacités : bandes de fréquences étendues pour augmenter la capacité de collecte de données
  • Capacités de la voie montante : amélioration des modulations et du débit
  • Optimisation de la localisation par Effet Doppler : localisation native et infalsifiable sans GPS
  • Capacités de la voie descendante : intégration puis amélioration du service.

En conséquences, 3 générations d’instruments coexistent aujourd’hui : Argos 2, Argos 3 et Argos 4.
Le système Argos à travers les services délivrés par CLS est dédié à l’étude et à la protection de l’environnement via la collecte des données d’une grande variété de balises autour du globe. Kinéis étend ces applications et ouvre de nouveaux services avec sa connectivité IoT, tout en développant une nouvelle ligne de produits pour faciliter sa mise en œuvre.

En savoir + sur le système Argos

Pour développer, construire et lancer sa future constellation de 25 nano-satellites, Kinéis s’est entourée de la même équipe qui a développé le 1er nano-satellite industriel français, et participe ainsi à l’essor de la filière.

 

CNES

Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) est l’établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES, créé en 1961, est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour pousser l’innovation. Le CNES compte près de 2 500 collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d’application infinis, innovants et interviennent sur cinq domaines d’intervention : Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de l’innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est le principal contributeur de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Thales Alenia Space

Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en termes d’expertise, de talents et de cultures, les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde; pour observer notre Planète ; pour optimiser l’utilisation des ressources de la Terre ainsi que celles de notre Système Solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2,15 milliards d’euros en 2019 et emploie approximativement 7 700 personnes dans 9 pays.

HEMERIA

HEMERIA est un acteur majeur de l’industrie spatiale. HEMERIA conçoit et fabrique des produits spatiaux de première classe qui répondent aux besoins des entreprises et des clients scientifiques dans les applications commerciales, de défense et de sécurité. HEMERIA développe des nanosatellites de haute performance donnant aux professionnels non techniques un accès rapide, compétitif et efficace à l’espace. HEMERIA est également l’un des trois principaux fournisseurs européens de panneaux, de protections thermiques et de dispositifs d’interconnexion pour les satellites plus gros.

CLS

CLS, filiale du CNES et de la CNP, est une société internationale, pionnière dans la fourniture de solutions d’observation et de surveillance de la Terre depuis 1986. Sa vision : développer et déployer des solutions innovantes pour étudier, protéger notre Planète et gérer durablement ses ressources. L’entreprise soutient la communauté internationale dans la compréhension du passé, l’observation du présent et la préparation du futur. Ses solutions résilientes donnent des clés aux acteurs stratégiques pour s’adapter et relever les défis climatiques et environnementaux auxquels nous devons faire face.
Ses systèmes permettent également d’évaluer l’impact des activités industrielles et économiques sur l’environnement. CLS emploie 720 salariés, au siège à Toulouse et sur ses 24 autres sites dans le monde. L’entreprise œuvre dans 5 secteurs d’activités stratégiques : la surveillance environnementale et le climat, la gestion durable des pêches, la gestion de flottes, les énergies, les mines et les infrastructures et la sécurité maritime.
Le Groupe CLS a réalisé un chiffre d’affaires de près de 135 millions en 2019 .