PLAY
< Retour

La presse en parle

Retrouvez ici une partie des articles qui relaient l’actualité de Kinéis.

20 février 2020
Kinéis, la pépite du spatial
La société toulousaine a levé 100 millions d’euros pour déployer la première constellation française de mini-satellites dédiée à l’Internet des Objets.
Hassan Meddah.

L'Usine Nouvelle

10 février 2020
Kinéis lève 100 M€ pour préparer le lancement de sa constellation de nanosatellites dédiée à l’IoT
Non seulement la société reçoit le soutien de sa maison d’origine, CLS, mais aussi celui du CNES, de Bpifrance et d’autres partenaires industriels et financiers.
Arnaud Petit, Raphaël Compagnon.

7 février 2020
Constellation Kinéis : Une levée de fonds de 100 M€
Après un tour de table historique, la pépite Toulousaine du New Space peut lancer sa constellation de 25 satellites […]. Destinée à l’IoT spatial, [Kinéis a été créée] par CLS (Collecte Localisation Satellites) avec le soutien du CNES.
Pierre-François Mouriaux.

Air et Cosmos
Challenges

6 février 2020
Le New Space français décolle enfin : La start-up Kinéis a levé 100 millions d’euros pour lancer 25 satellites dstinés aux objets connectés.
Kinéis est sur orbite. La start-up spatiale toulousaine vient de frapper un grand coup en annonçant le 3 février la plus grosse levée de fonds de la jeune histoire du New Space français. Créée en 2019, l’entreprise a rassemblé 100 millions d’euros auprès de l’opérateur satellite CLS, mais aussi du CNES, de Bpifrance, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement et HEMERIA. Un tour de table qui va lui permettre de lancer sa constellation de 25 nanosatellites.

4 février 2020
Kinéis lève 100 millions d’euros
La société toulousaine Kinéis a annoncé, lundi 3 février, avoir levé 100 millions d’euros pour financer sa constellation de nanosatellites dévolus à l’Internet des Objets…

Le Monde
BFM Business

4 février 2020
Entretien d’Alexandre Tisserant sur BFM Business dans l’émission Good Morning Business par Christophe Jakubyszyn et Faïza Garel-Younsi.

3 février 2020
New Space : Kineis séduit des industriels, des banquiers, le CNES et lève 100 millions d’euros.
La startup du New Space a réussi à lever 100 millions d’euros pour financer une constellation de 25 nanosatellites “Made in France” et de 20 stations au sol destinées à l’internet des objets (IoT), dont le célèbre système Argos.
100 millions d’euros. C’est la somme inédite, voire historique, qu’a réussi à lever Kinéis pour financer une constellation de 25 nanosatellites “Made in France”.
Michel Cabirol.

La Tribune
L'Opinion

3 février 2020
Le New Space français a la tête dans les étoiles avec Kinéis
La pépite de l’industrie spatiale d’initiative privée française vient de réaliser la plus importante levée de fonds du secteur.
Cécile Lemoine.

3 février 2020
Kinéis lève 100 millions pour réinventer le système Argos
La jeune société créée par CLS entend construire une constellation de 25 nanosatellites pour le système Argos et l’Internet des Objets.
Laurent Marcaillou.

Les Echos

3 février 2020
Bientôt une nouvelle constellation française
La start-up hexagonale Kinéis a levé 100 millions d’euros afin de financer la construction de 25 nanosatellites, dédiés à l’Internet des Objets.
Longtemps distancée par les Etats-Unis, l’Europe accélère dans le “New Space”.
Véronique Guillermard.

6 janvier 2020
Le CNES a terminé 2019 sur un ultime succès avec la mise en orbite d’ANGELS et de EYSAT
A partir de 2022, le nanosatellite ANGELS composera également la future constellation Kinéis qui a pour ambition de devenir un acteur majeur du NewSpace et de permettre d’ici à 2030, à plusieurs millions d’objets d’être connectés où qu’ils se situent sur la surface du globe.

6 janvier 2020
Syrlinks takes up the NewSpace challenges
The twenty five Kinéis nano-satellites will give [Syrlinks] the first European constellation of nano-satellites for the IoT and thus the facility to propose a global satellite location and connectivity service that is simple to use and very affordable, aimed at professionals as well as the general public, in order to meet the growing needs of tracking goods and people. Syrlinks will contribute to the design and supply of payloads for use in repatriating data transmitted from beacons to satellites and then to ground stations.

31 décembre 2019
En Orbite ! Évoluez en toute sécurité indépendamment de votre couverture téléphonique
L’application Kinéis Adventures [….] a pour objectif d ’assurer la sécurité et les échanges des aventuriers du monde entier à l’aide d’une balise connectée par satellite ! Pratique lorsque vous vous retrouvez dans des endroits reculés sans réseaux, non ? Un moyen également d’échanger entre sportifs et avec vos proches !

27 décembre 2019
DISTRICT, l’accélérateur d’innovations d’Aerospace Valley au B612 fête son 1er anniversaire
Next4, qui travaille en collaboration avec Kinéis (projet français de constellation de nano-satellites destinés à fournir des services d’Internet des objets (IoT) par satellite).
Next4 propose des solutions de suivi de containers et travaille à l’intégration de la solution Kinéis pour la version hybride de son tracker international, visant à proposer une version fonctionnant sans zone blanche et même au milieu de l’océan.
Denys Bédarride.

18 décembre 2019 (UK, USA)
Soyouz VS23 launch: a quadruple success for Thales Alenia Space
ANGELS (Argos Neo on a Generic Economical and Light Satellite), is a mission by French space agency CNES, which assigned the satellite construction to Hemeria. On board, Argos NEO, a miniaturized data collection instrument, developed by Thales Alenia Space as prime in conjunction with Syrlinks, a manufacturer of radio-communications and geo-location equipment, as lead subcontractor. The aim of Argos Neo is to demonstrate the operational capability of a complex miniaturized instrument offering high performance on a nanosat platform […]. Miniaturized ARGOS instruments, intended for nanosatellites, set the global standard in the burgeoning Internet of Things market. ANGELS heralds the upcoming Kineis constellation, for which Thales Alenia Space is system architect.

Space Newsfeed
Challenges

18 décembre 2019
Lancement réussi pour ANGELS, premier nanosatellite industriel français
L’instrument Argos-Neo, le premier d’une nouvelle génération miniaturisée, vient compléter la flotte actuellement en orbite du système Argos de collecte de données et de localisation de balises dédié à l’étude et à la protection de l’environnement.

18 décembre 2019
Lancement réussi pour ANGELS, premier nanosatellite industriel français
ANGELS, le premier nanosatellite industriel français, a été lancé mercredi à bord du vaisseau Soyouz VS23 du centre spatial guyanais de Kourou, puis mis en orbite avec succès.
Sophie Louet.

La Tribune
Air et Cosmos

16 décembre 2019
23e Soyouz en Guyane : une mission très européenne
Le cubesat 12U Angels (Argos Neo on a Generic Economical and Light Satellite) est le premier nanosatellite produit intégralement par l’industrie française.
Financé et développé par le Cnes et la société toulousaine Hemeria (filiale de Nexeya), il sera le précurseur de la constellation Kinéis pour l’Internet des objets, équipé ici d’une charge utile Argos-Neo de localisation et de collecte de données.
Pierre-François Mouriaux.

15 décembre 2019
Le District d’Aerospace Valley souffle sa première bougie
Un accélérateur d’innovation
Dans l’imposant bâtiment B612, l’institut de recherche technologique (IRT), l’opérateur spatial Kinéis ou Airbus, mettent leur expérience au service des start-up.
Faouzi Asmoun.

13 décembre 2019
La start-up française Next4 suit le trajet et l’état des conteneurs maritimes avec un traceur réutilisable
Un partenariat avec Kinéis :
Bien qu’il enregistre tous les événements, le traceur de Next4 n’est évidemment plus en mesure de transmettre ses informations dès que le conteneur se retrouve en mer ou dans des zones trop éloignées des réseaux cellulaires. Mais une version ultérieure, qui pourrait être disponible fin 2020 ou début 2021, permettra une communication avec une constellation de nanosatellites, en l’occurrence celle de la société Kinéis avec laquelle Next4 a signé un partenariat.
Pierrick Arlot.

11 décembre 2019
Kinéis Adventures : une innovation pour la sécurité des sportifs
Kinéis Adventures est une application couplée à une balise connectée par satellite qui a pour but d’assurer la sécurité des pratiquants de sports outdoor mais également de leur offrir la possibilité d’échanger entre eux et avec leurs proches où qu’ils se trouvent.

25 novembre 2019
Kinéis Adventures : la connectivité spatiale au service des aventuriers
“Aujourd’hui, on aime bien vivre ses expériences en toute sécurité, explique Nelly Lachaud, cheffe du projet Kinéis Adventures, surtout lorsque l’on est dans des endroits reculés où les téléphones portables ne captent pas. » Couplé au système de détresse Cospas-Sarsat, le dispositif international public d’alerte et de secours, Kinéis Adventures promet à ses futurs utilisateurs une sécurité maximale.
Alain Jouve.

TV / 13 novembre 2019
Le CNES amorce sa constellation de nanosatellites pour l’internet des objets
Le premier nanosatellite industriel français, baptisé ANGELS, sera lancé le 17 décembre prochain depuis la Guyane. L’objectif est de créer, à terme, un ensemble de 25 petits appareils dans l’espace.
Thomas Leroy.

BFM Business
20 Minutes

12 novembre 2019
Une start-up toulousaine lance une appli pour sécuriser les aventuriers du monde entier
Même les aventuriers ont le droit de vivre de folles expériences à l’autre bout du monde en toute sécurité. Pour rassurer les familles de ces casse-cou, et mieux les sécuriser dans leur expédition, la start-up toulousaine Kinéis, propose une application et une balise connectées par satellite.
Julie Rimbert.

7 novembre 2019
Le premier nanosatellite français, ANGELS, lancé fin décembre
Dix fois plus léger (1,5kg) et trois fois plus économe en énergie pour les mêmes fonctionnalités que la génération précédente, l’Argos-Neo pourra intégrer la constellation européenne des 25 nanosatellites Kinéis qui sera lancée fin 2022.
Johanna Decorse.

La Tribune
Entreprises Occitanie

1er novembre 2019
ESPACE : La filière industrielle française de nanosatellites bientôt en orbite
ANGELS, le 1er exemplaire de la filière industrielle française de nanosatellites constitué à Toulouse autour du Cnes et d’Hemeria, ex-Nexeya, sera bien lancé de puis Kourou par la fusée Soyouz. ANGELS inaugure ainsi toute une gamme de satellites de moins de 50 kg pour le marché mondial de la collecte de données et l’IoT…

23 octobre 2019
Kinéis et Sierra Wireless couplent les réseaux IoT satellitaires et terrestres
Les deux partenaires présentent un module qui permet à un objet connecté de communiquer à la fois avec les réseaux satellitaires et le protocole NB-IoT.
Célia Garcia-Montero.

Journal du Net
Les Echos

22 ocobre 2019
Hemeria livre le premier nanosatellite industriel français
Le premier nanosatellite industriel français ANGELS a quitté le 16 octobre les salles blanches d’Hemeria à Toulouse pour rejoindre la base spatiale de Kourou. […] Après ANGELS, l’entreprise construit la constellation Kinéis de 25 nanosatellites de 25 kg, qui fournira à la fois le système Argos et l’Internet des objets (IoT)…
Laurent Marcaillou.

20 octobre 2019
Le nanosatellite Angels en route pour Kourou
« Angels a été entièrement conçu, développé, fabriqué et qualifié en France, en deux ans et demi, un record dans le spatial », se félicite Nicolas Multan, le directeur général d’Hemeria. Essai transformé. [Kinéis] a confié à Hemeria la réalisation des plates-formes et l’intégration des 25 nanosatellites de sa future constellation dédiée à l’internet des objets.
Marina Angel.

L'Usine Nouvelle
Aerospatium

14 octobre 2019
Héméria livre le démonstrateur ANGELS
Hemeria, ex-Nexeya Space, a finalisé le développement du démonstrateur Angels, nanosatellite industriel et première brique de la constellation du nouvel opérateur Kineis, continuateur d’Argos.
Caroline Bruneau.

2 octobre 2019 (USA)
World Satellite Week Brings Smallsats and CSSMA to Paris
The Commercial Smallsat Spectrum Management Association (CSSMA) held its second meeting of 2019 in Paris […]. Kineis described its plans for the Argos hosted payload system, including a constellation of smallsats to support IoT connectivity…
Tony Lin & George John.

JD Supra
Journal du Net

27 septembre 2019
Objenious : quelle stratégie pour l’opérateur IoT ?
Deuxième étape dans la constitution de réseaux hybrides : l’utilisation conjointe de réseaux IoT terrestres et satellitaires. Objenious a noué une alliance avec l’entreprise Kinéis pour développer une connexion satellitaire. “Ces réseaux sont pertinents dans le transport, pour effectuer un tracking, même dans les zones désertiques où il n’est pas rentable de déployer des antennes”, explique Christophe Fouillé, marketing manager chez Objenious.
Célia Garcia-Montero.

19 juin 2019
Au Bourget, Kinéis incarne le Newspace made in France
MADE IN FRANCE La société Kinéis, qui veut connecter les objets à l’Internet grâce à des liaisons satellitaires, bénéficie du soutien du CNES, s’approvisionne auprès d’une PME toulousaine pour ses mini-satellites et travaille avec des opérateurs français pour compléter son réseau.
Hassan Meddah.

L'Usine Nouvelle
Les Echos

17 juin 2019
Top départ pour la constellation de nanosatellites du CNES
CLS, la filiale du CNES qui exploite les balises Argos, lance la construction d’une constellation de nanosatellites pour l’Internet des objets. Un partenariat avec Bouygues Telecom va permettre de jouer la complémentarité entre connectivité satellitaire et terrestre.
Laurent Marcaillou.

17 juin 2019
Salon du Bourget 2019 : Kinéis, une constellation pour l’Internet des objets
Tout le monde connait les balises Argos, qui permettent notamment de suivre par satellite les migrations de nombreux animaux, cétacés, oiseaux, etc. CLS, l’opérateur français qui gère ce système, a créé la sart-up Kinéis dont l’objectif est de…
Cyrille Vanlerberghe.

La Tribune

17 juin 2019
Kinéis, ce nouvel acteur du New Space français, qui monte, qui monte…
Même pas un an d’existence et Kinéis, start-up spécialisée dans l’IoT spatial, cartonne sur le plan commercial. Il est vrai qu’elle est soutenue par des parrains solides, le CNES et CLS.
Michel Cabirol.

17 juin 2019
Kinéis takes control of Argos system, finalizes successor constellation plans
SAN FRANCISCO — Kinéis, a subsidiary formed last year by French maritime company CLS, has taken over operation of the Argos hosted payload system, and finalized manufacturing agreements for a constellation of 25 small satellites for Internet of Things connectivity.
Caleb Henry.