FAQ

Qu'est-ce que Kinéis ?

Kinéis est un système mondial de localisation et de collecte de données par satellite conçu pour les applications d’IoT. Il permet de localiser dans le monde entier tout objet équipé d’un émetteur-récepteur compatible, que l’on appelle aussi appareil connecté, mais aussi de transmettre les données pertinentes collectées par des capteurs de mesure. Kinéis fournit une connectivité IoT disponible partout, en particulier dans les régions isolées où aucun autre réseau n’est disponible.

Notre système se compose de 4 éléments essentiels :

  • Des terminaux IoT certifiés pour la communication Kinéis, situés n’importe où dans le monde
  • Une constellation de satellites en orbite basse distribués autour de la planète
  • Un réseau de 20 stations sol situées dans le monde entier
  • Un centre de mission et de traitement situé à Toulouse, en France
Comment fonctionne la connectivité IoT de Kinéis ?

Chaque terminal connecté Kinéis transmet des messages aux instruments de bord des satellites en survol par le biais d’un protocole de communication propriétaire. Un réseau de stations au sol recupère alors les données de tous les satellites et les transmet au centre de mission Kinéis, où elle sont traitées, stockées et automatiquement distribuées aux utilisateurs finaux par le biais d’une interface Web standard.

Quelle est la couverture de l'IoT de Kinéis ?

Avec leur orbite basse polaire, les satellites Kinéis offrent une couverture mondiale complète et assurent la collecte des messages transmis par les terminaux déployés dans le monde entier. Chaque satellite offre au moins 3 à 4 fenêtres de visibilité par jour à n’importe quel appareil, en fonction de la latitude. La constellation de satellites actuelle offre une connectivité en temps quasi réel, avec un intervalle de survol moyen entre les passages de satellites au-dessus de l’équateur d’environ 1 heure (ce qui correspond au pire cas pour les orbites polaires). Cet intervalle de survol sera réduit à 15 minutes avec le lancement de la nouvelle constellation de 25 nanosatellites en 2023.

 

 

 

 

La connectivité IoT de Kinéis est-elle déjà disponible ?

Oui. La connectivité IoT de Kinéis est déjà disponible grâce à l’héritage d’ARGOS, un système de collecte de données et de localisation créé il y a 40 ans pour des applications de surveillance de l’environnement. Avec 8 satellites en orbite et opérationnels, Kinéis propose un service commercial fiable et aujourd’hui près de 20 000 terminaux sont connectés à ARGOS, y compris pour le suivi d’animaux, de bouées dérivantes et de navires de pêche. Avec la nouvelle constellation, le service sera sensiblement amélioré avec une capacité accrue, des délais plus courts entre les passages des satellites et de nouvelles modulations optimisées.

Pour commencer à utiliser la connectivité Kinéis dans votre solution IoT, vous pouvez contacter Kinéis afin de vous inscrire en tant que fournisseur de service. Si vous recherchez une solution IoT complète, vous pouvez contacter l’un de nos fournisseur de service existants pour votre marché.

Comment un objet peut-il être connecté à Kinéis ?

Tout objet peut être connecté à Kinéis à l’aide d’un appareil adapté intégrant un émetteur-récepteur compatible avec les modulations de Kinéis ainsi que d’une antenne correspondante. Pour connecter votre objet à Kinéis, vous pouvez commencer à développer votre propre appareil connecté et devenir un constructeur de terminaux, ou bien acheter des appareils standard auprès de l’un de nos constructeur de terminaux enregistrés.

Pour faciliter le développement de terminaux connectés, Kinéis propose des composants prêts à l’emploi prenant en charge les protocoles de Kinéis et faciles à intégrer dans des produits industriels. Nos cartes d’évaluation et nos kits de développement permettent un prototypage et une mise sur le marché plus rapides.

Des développements personnalisés de terminaux connectés sont également possibles et devront être certifiés par Kinéis avant connexion à ses satellites. Veuillez nous contacter pour en savoir plus sur les spécifications de nos protocoles et sur les exigences en matière de certification.

Kinéis peut-il remplacer les réseaux terrestres ?

Kinéis ne prétend pas remplacer les réseaux IoT terrestres, mais notre connectivité peut être envisagée comme un complément afin de proposer une couverture mondiale complète et d’éviter les problèmes d’itinérance entre les différents opérateurs. De fait, Kinéis favorise le développement de terminaux hybrides capables de basculer automatiquement entre un réseau cellulaire et le réseau satellitaire lorsque la couverture cellulaire est perdue. Le partenariat avec Objenious by Bouygues Telecom requiert des appareils utilisant les réseaux LoRaWAN et Kinéis en toute transparence pour l’utilisateur.

 

 

 

 

Les terminaux peuvent-ils être localisés avec Kinéis ?

Localisation par effet Doppler
Kinéis propose un service de localisation native par effet Doppler, qui utilise la variation de la fréquence reçue de l’appareil par les satellites à passage rapide :
Les positions calculées grâce à l’effet Doppler :

  • offrent une précision de 150 m
  • présentent l’avantage d’une parfaite intégrité, puisqu’elles ne peuvent pas être modifiées.

 

 

 

Localisation à l’aide d’un récepteur GNSS
Aujourd’hui, la plupart des terminaux sont dotés d’un récepteur GNSS, offrant des positions plus précises simplement incluses dans un message Kinéis via le service de collecte de données.

 

 

 

 

 

Quel est le prix de l'IoT de Kinéis ?

Kinéis propose un service de connectivité dédié pour la transmission de faibles volumes de données. Le maintien d’un coût opérationnel total aussi bas que possible pour nos clients étant essentiel, Kinéis propose une structure tarifaire flexible, spécialement conçue pour les faibles volumes de données, ainsi que des modules soigneusement pensés en fonction du marché de l’IoT.

 

 

 

 

Quel volume de données un appareil peut-il transmettre avec l'IoT de Kinéis ?

En tant qu’opérateur d’IoT, Kinéis offre une connectivité bas débit permettant à chaque appareil de transmettre des messages de 30 octets maximum. Quelques messages de 30 octets peuvent être envoyés par jour ou par heure afin de suivre ou de surveiller des terminaux dans des régions où les systèmes d’IoT terrestres ne sont pas disponibles.

L'IoT de Kinéis offre-t-il une communication bidirectionnelle ?

Outre la liaison montante pour la collecte de données auprès des terminaux connectés, Kinéis propose un service de liaison descendante permettant aux terminaux de recevoir des données des satellites :

  • émission d’informations opérationnelles de la constellation (état des satellites et de la charge utile, paramètres orbitaux de chaque satellite),
  • transmission de la date et de l’heure UTC,
  • commandes à distance spécifiques envoyées par l’utilisateur,
  • acquittement après réception d’un message (service bidirectionnel supplémentaire).
Quelles sont les bandes de fréquence utilisées par les terminaux Kinéis ?

Les appareils communiquent avec les satellites Kinéis dans les bandes UHF (ultra haute fréquence) autour de 401MHz. Cette plage de fréquences présente l’avantage de réduire l’atténuation en espace libre lorsque le signal traverse l’atmosphère pour atteindre le satellite, ce qui permet une puissance de transmission réduite.

Les fréquences utilisées pour la communication de Kinéis sont dédiées aux services mobiles par satellites et aux services de surveillance de l’environnement à l’échelle mondiale, comme décrit dans la réglementation de l’UIT.

Quelle est l'autonomie d'un terminal connecté Kinéis ?

L’autonomie d’un terminal connecté Kinéis dépend de plusieurs paramètres, parmi lesquels les stratégies de communication, d’acquisition et de traitement des données des différents capteurs embarqués.

Pour la partie communication de Kinéis uniquement et sur la base des satellites existants, voici une estimation de l’autonomie qui peut être atteinte avec une petite batterie de 3000 mAh identique à celles utilisées dans les smartphones :

  • deux messages (30 octets) par jour pendant plus de 10 ans
  • un message (30 octets) par heure pendant plus de 1 an

Remarque :
Des messages plus courts peuvent prolonger la durée de vie de la batterie et réduire la puissance de transmission.

  • La consommation d’autres composants du terminal (capteurs, microcontrôleur…) doit être également prise en compte pour l’estimation finale de l’autonomie d’un terminal.
  • La consommation des terminaux Kinéis sera sensiblement réduite lorsque la nouvelle constellation aura été lancée et que de nouvelles modulations seront disponibles.